DYNAMISME

ILS ONT CHOISI LE TERRITOIRE PORTES DE FRANCE - THIONVILLE

 

Habiter Promotion - Stéphane NOEL, PDG

Vous venez de lancer une opération sur la zone communautaire de l’Emaillerie à Manom. Pouvez-vous nous en rappeler les grandes lignes ? Quelles raisons vous ont conduit à choisir cette ancienne friche industrielle pour y établir un tel projet ?

Fin octobre, nous avons débuté la construction de trois petites résidences sur le site, baptisées « Les terrasses du Luxembourg ». Cela représente au total 45 logements de 2, 3, 4, 5 ou 6 pièces. Tous seront équipés d’un balcon ou d’une terrasse (2,20 mètres de profondeur minimum) idéalement orientés et tous bénéficient d’une double exposition. Chaque résidence possède un ascenseur, des parkings et des garages privatifs. Les travaux seront terminés pour la fin de l’année 2014. Pour un promoteur immobilier, participer à la requalification d’une friche industrielle est une expérience exaltante même si au premier abord, les attraits de la zone n’étaient pas forcément très visibles. Pourtant, en y regardant de plus près, l’Emaillerie présente de nombreux atouts. La proximité du château de la Grange avec ses arbres bordant la résidence en construction, m’a tout de suite séduit de même que le projet de réaménagement de la zone initié par la Sodevam. Il m’a paru clair, précis et bien ficelé et ne présentait aucun risque de nuisance pour un espace résidentiel. L’arrivée de l’entreprise Thomé en 2010 et la poursuite de plusieurs projets comme Gamm Vert, Chrono Drive et Pôle Emploi vont redonner une vraie dynamique sur le secteur. La résidence “Les terrasses du Luxembourg” s’inscrit parfaitement dans l’esprit de réhabilitation qui anime l’espace. La proximité avec les grands axes routiers et autoroutiers (vers le Luxembourg, vers Metz ou Hettange-Grande) constitue également un élément fort du site. Nous sommes à seulement 5 mn du centre-ville et de la gare TGV de Thionville. Le tarif du foncier nous a permis d’imaginer un projet immobilier dynamique en termes d’offre de prix. Près de 50% des appartements sont aujourd’hui réservés. Les choses vont très vite. Le marché locatif thionvillois se porte très bien contrairement à celui de Metz où l’on comptabilise plus de 2 500 logements vacants.

 

En quoi vos réalisations, en particulier les trois résidences de la zone de l’Emaillerie s’inscrivent dans une démarche de développement durable ?

Les résidences ont été construites selon les normes BBC (Bâtiment Basse Consommation), ce qui implique un certain nombre de contraintes techniques : concernant le choix des matériaux, nous avons privilégié le double ou triple vitrage renforcé basse émissivité. Ce procédé est relayé par la pose de ventilation double ou triple flux. De même, l’isolation phonique et thermique a été renforcée. Pour un appartement de type T2, l’occupant ne paiera que 150 euros de chauffage par an, ce qui est dérisoire lorsque l’on compare ce chiffre à celui affiché par une habitation traditionnelle. Les espaces verts et les plantations sont nombreux et la toiture de chaque résidence est végétalisée.

 

A l’époque du lancement du projet de l’Emaillerie, la loi n’obligeait pas à construire des bâtiments basse consommation. Pourtant, nous avons fait ce choix pour ce projet mais également pour des projets bien antérieurs. Le lotissement la Closerie à Yutz fait par exemple partie de ce type de construction labellisée.

 

SAT France - Stephan Huber, cogérant

satfranceEntreprise de dépollution des sites industriels (plomb, amiante, radioactivité), SAT France compte 110 salariés. La structure intervient dans la France entière, avec une forte activité en Lorraine et Alsace, dans la région parisienne et celle du Tricastin. Lancée en 2003, par Stephan Huber et Patrick Glangé, SAT France collabore notamment avec le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) en étant notamment présente sur la presque totalité de ses sites.

 

Quelles raisons vous ont conduits à implanter SAT France sur la Zone de l’Actypôle à Yutz ?
Patrick Glangé et moi-même sommes luxembourgeois. Nous voulions nous implanter à proximité de la frontière. L’Actypôle s’est rapidement imposé par son positionnement idéal : pour se rendre à Paris ou dans le Sud de la France, c’est très pratique. Et puis nous trouvons sur place le personnel dont nous avons besoin pour assurer notre croissance.

 

Quelle est votre implication au niveau local ?
En partenariat avec Pôle Emploi, nous mettons en place des programmes de formation pour permettre à des personnes en recherche d’emploi sur le secteur d’intégrer notre métier et notre société. Nous apportons notre soutien à la population locale depuis quelques années, cela nous tient à cœur.


Quels sont les ambitions de SAT pour l’avenir ?
Après nous être historiquement installés sur la Zone de l’Actypôle, nous avons ouvert un bureau à Paris car l’activité prenait de l’ampleur…Puis un autre à Pierrelatte dans le Sud, l’année suivante. Notre gros projet actuellement est de construire de nouveaux locaux pour notre siège, toujours ici sur l’Actypôle. Grâce au soutien important de la Communauté d’Agglomération Portes de France-Thionville, nous avons pu faire l’acquisition d’un terrain juste en face de notre emplacement actuel.

 

Manulor - Audrey Michel

manulorGroupe familial et indépendant, Manulor est spécialisé dans le développement d’opérations immobilières (promoteur/développeur). Il répond aux préoccupations des collectivités dans l’aménagement de leur territoire en garantissant à ses clients des espaces qualitatifs, performants et continuellement valorisés. Manulor est présent sur les principaux marchés de l’immobilier (bureaux, commerces, services, logement et loisirs).

 

Quelles raisons vous ont conduits à développer un pôle de loisirs sur la ZAC de Metzange-Buchel ?
La première raison qui nous a poussés à déployer un pôle de loisirs sur le territoire est le positionnement géographique privilégié de la ZAC de Metzange-Buchel. La zone est en effet desservie à la fois par l’autoroute et les transports en communs. Elle bénéficie également d’une zone de chalandise importante et de qualité grâce à la proximité du Luxembourg mais également par la présence du multiplexe cinématographique KINEPOLIS.

 

Quelle est votre implication au niveau local ?
Nous avons travaillé avec les équipes dynamiques de la Communauté d’Agglomération Portes de France-Thionville, qui nous ont soutenus tout au long du développement de ce projet et qui continuent encore à le faire aujourd’hui et ceci, grâce au développement économique du territoire. Ce dernier est en effet nécessaire à la pérennité des activités que nous avons implantées sur le pôle de loisirs.

 

Quels sont les ambitions de Manulor pour l’avenir ?
A l’heure actuelle, le pôle de loisirs comprend :
1 hôtel KYRIAD Design Enzo (72 chambres avec un espace détente sauna et hammam ainsi qu’une salle de séminaire toute équipée),
1 salle de jeux laser LASER 5,
1 salle de sport et de remise en forme AMAZONIA,
5 restaurants : pizzeria Del Arte, La Ferme et CIE, Au Bureau, Le Bar à crêpes, Restaurant drive McDonald’s
Un drive E. Leclerc

Ce qui représente 130 créations d’emploi sur le site actuellement. Le pôle de loisirs poursuit encore aujourd’hui son développement avec l’arrivée imminente d’un bowling et d’une extension au sud de la zone.