Port de plaisance de Basse-Ham : le projet avance à grands pas.

La première phase des travaux suit son cours depuis novembre et la seconde, devrait débuter au printemps prochain. Imaginé entre l’un des trois étangs de la Moselle à Basse-Ham, le futur port de plaisance prend petit à petit, une ampleur considérable dans le paysage communautaire. Et pour cause !

 

Depuis novembre dernier, le chantier est un mouvement et les engins de terrassement s’affairent. La première phase des travaux prévoit notamment le dévoiement de la piste cyclable à l’ouest des étangs (côté Haute-Ham), de manière à ce qu’elle puisse traverser la base de loisirs nautiques. Elle inclut aussi l’aménagement paysager de cette zone de passage avec la plantation de 420 arbres (saulnes et aulnes), de 1000 arbustes (fougères, misacanthus, saules pourpres, graminés…) et de 800 iris, afin de conserver un tissu végétal dense et harmonieux. Un parc de stationnement de 75 places à l’usage des visiteurs, est également en cours construction en matériaux absorbants, avec emplacements en gazon. Cette première phase de travaux est évaluée à 97 000 euros HT.

 

 

Le printemps verra lui, l’ouverture du chenal artificiel (17 mètres de largeur et 100 mètres de longueur) reliant l’étang à la Moselle, les travaux de voiries, la construction d’une capitainerie ainsi que d’une rampe de mise à l’eau et l’aménagement des quais. 90 anneaux équiperont le port de plaisance, dont 27 ont déjà trouvés preneurs du côté des plaisanciers. Cette infrastructure constituera en effet une halte idéale entre les ports de Remich et de Metz avec une zone de chalandise transfrontalière. L’ensemble de cette deuxième phase d’équipement est estimée à 4,8 millions d’euros.

 

 

Aux termes des aménagements, c’est une véritable base de loisirs nautiques et de services de 32 hectares qu’abritera la commune de Basse-Ham. Elle accueillera en effet un espace de loisirs de plein air (avec hôtel-restaurant, camping de standing, ginguette …) ainsi qu’un périmètre réservé à la voile et à l’initiation de l’aviron. Une zone dédiée aux services sera également aménagée avec un espace bureaux et une zone de logements privés.

 

 

Ce projet, porté par la Communauté d’Agglomération a reçu le label « Port de plaisance exemplaire » en 2011 par le Ministère de l’Ecologie et du Développement durable. Une distinction détenue à ce jour par seulement trente sites similaires dans l’hexagone. Bénéficiant du concours financier de l’Etat, du Conseil Régional de Lorraine et du Conseil Général de la Moselle, ce projet exemplaire répond en effet à une volonté d’aménagement durable du territoire en valorisant également le patrimoine naturel et paysager.

 

 

La réalisation du port de plaisance obéit également à une volonté intercommunautaire (Pacte territorial du Nord Mosellan), d’inscrire le territoire au rang des grandes étapes de tourisme fluvial.